X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Forgot Password

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

17 Déc 2016

Mobilité , Route , Keolis , RATP , Transdev

Dossiers > 25e Palmarès des mobilités

25e Palmarès des mobilités

Voilà un chiffre qui conforte les autorités organisatrices et les exploitants de transport dans leurs efforts en faveur de la mobilité : plus des deux tiers des Français qui habitent dans les grandes agglomérations utilisent régulièrement les transports publics. Une part en hausse de six points entre 2014 et 2016, indique l’UTP dans…

l’observatoire de la mobilité qu’elle présente chaque année. Cette progression s’explique à la fois par l’extension de l’offre et par les efforts réalisés en matière de services proposés aux voyageurs.

C’est aussi évidemment ce qui explique les résultats de notre Palmarès des mobilités 2016 : Grenoble sur la première marche du podium bénéficie d’un engagement jamais démenti en faveur des transports publics.

Lorsque nous avons lancé notre palmarès pour la première fois en 1992, Grenoble avait déjà reçu le Ticket d’or.

Cette année encore, elle se place largement en tête grâce notamment à la restructuration et au maillage de son réseau. Elle se voit d’ailleurs aussi récompensée par le Pass thématique Mobilité durable/Nouvelles mobilités pour avoir imposé aux véhicules, depuis janvier dernier, de ne pas dépasser les 30 km/h sur 80 % de sa voirie. Un modèle à suivre ?

Modèle également, Montpellier, qui obtient le Pass d’argent, a innové en mettant un service le premier tram circulaire de France et cherché à favoriser la multimodalité.

Notons enfin le grand retour de Bordeaux sur la troisième marche de notre podium. En plus de l’allongement du réseau, la capitale girondine mise sur un plan ambitieux pour favoriser le report modal et l’accès aux nouvelles mobilités.

Et, – ce n’est pas un hasard –, Bordeaux est également récompensé par le Pass thématique Modernisation pour la mise en place de services partiels de tram en centre-ville. Une innovation qui lui permet de proposer plus de fréquences avec le même nombre de matériel et de conducteurs.

En plus des deux Pass thématiques attribués à Grenoble et Bordeaux, quatre autres ont été décernés dans les domaines de l’intermodalité, l’innovation, la mobilité numérique et l’automobile dans la ville connectée.

Le septième, le Grand prix européen de la mobilité, récompense la ville de Sion pour sa capacité à imaginer et tester des solutions innovantes.

Ces prix ont été attribués par notre jury (constitué cette année de douze participants, voir p. 20) qui s’est réuni en octobre pour en débattre.

Rappelons enfin que, comme chaque année, le classement de notre palmarès s’appuie sur les chiffres clés 2015 recueillis par l’UTP auprès des grands réseaux de France. Nos résultats se basent ainsi sur une quinzaine de critères, dont disposait alors l’UTP au moment où nous avons préparé ce numéro. Ils portent notamment sur l’évolution de l’offre, du trafic, des voyages par km, des voyages par habitant, du taux de couverture ou encore de la vitesse d’exploitation des bus. Nous remercions vivement l’UTP pour la mise à disposition de ces chiffres.

Marie-Hélène POINGT


Notre jury

Pour sa 25e édition, Ville, Rail & Transports a réuni un jury de spécialistes comprenant des experts et des représentants d’élus, de transporteurs et d’associations d’usagers ou de défense de l’environnement ainsi que des membres de la rédaction. Cette année, le jury était placé sous la présidence de Gabriel Plassat, ingénieur Energie et Prospectives, Transports et Mobilités à l’Ademe.

Le 19 octobre, notre jury s’est réuni dans les locaux de VR&T pour une matinée d’échanges qui a donné lieu à l’attribution de nos prix thématiques.

Y ont participé : Guy Le Bras(directeur général du Gart), Anne Meyer(directrice du département Affaires économiques et techniques de l’UTP), Christian Broucaret(président de la représentation Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin de la Fnaut), Ingrid Mareschal(déléguée générale de la FNTV), Jean Thevenon(responsable Transports et mobilité durables à France Nature Environnement), Arnaud Rabier(secrétaire général d’Agir), Grégoire Carrier(chef du département Déplacements durables du Cerema) et Olivier Schneider(président de la FUB), Marie-Hélène Poingt(rédactrice en chef de VR&T) Cécile Nangeroni (VR&T), Marion Bonnet(VR&T).

Un grand merci à eux pour leur participation, leurs remarques éclairées et constructives et bien sûr leurs votes Nous remercions aussi tout particulièrement l’UTP et Anne Meyer pour la mise à disposition des chiffres de l’année qui nous ont permis d’établir notre palmarès des mobilités.


<

L’accès à cet article est protégé

Retrouvez l’article 25e Palmarès des mobilités dans le magazine VR&T n°594

DOSSIERS PrécédEnts

Citybanan Stockholm

Citybanan Enfin un tunnel pour le RER de Stockholm

TGV sur LGV SEA

BPL-SEA : 554 km de ligne de plus pour la grande vitesse

Gyroroue solowheel

Les nouveaux outils et applis de la mobilité

TER en Rhône-Alpes

Cap ferré

Comment le TGV transforme les villes

smartphone numerique application

Quel modèle économique pour l’open data ?

Bus Aptis Alstom

L’insolente santé d’Alstom

Dualis du tout nouveau tram express T11

Tram Express 11 Ce que veut la SNCF… et que refusent les syndicats

Amériques. La renaissance des transports publics

Rennes sera la première ville au monde à rouler en Cityval

Bus electrique

Scania. L’éthanol boostera-t-il ses bons résultats ?

Le savoir-faire se croise à Lille

Signaler un problème