X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Forgot Password

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

06 Déc 2017

Ferroviaire , Mobilité , Tribune , Automatisation

Dossiers > « Il y a 850 km de métros automatiques dans le monde. En 2025 il devrait y en avoir 2 300… »

« Il y a 850 km de métros automatiques dans le monde. En 2025 il devrait y en avoir 2 300… »

© RATP - Jean-Francois Mauboussin
Entretien avec Philippe Martin, président de la division métro de l’UITP   Ville, Rail & Transports. Quelle part représentent aujourd’hui les métros automatiques dans le monde, et quelle est la tendance ? Philippe Martin. Globalement, il y a aujourd’hui 600 lignes de métro dans le monde, dont 60 lignes de métro automatique. Dans la majorité des pays, les nouvelles lignes que l’on construit sont automatiques. A Dubai, à Riyad, à Doha, elles sont de type GoA4, c’est-à-dire pleinement automatiques. La vraie différence avec le GoA3 est une différence de service. Le GoA4 est beaucoup plus souple. Si, pour un événement exceptionnel, vous voulez mettre dix navettes supplémentaires, en GOA3, il faut disposer de dix personnes. Mais ces métros sont tout de même des systèmes tout à fait modernes. C’est par exemple le cas à Londres, avec le DLR, où il y a un agent, ou, à Hongkong, où il y a aussi une personne à bord sur une ligne automatique. D’une manière générale, en Asie, il peut y avoir encore quelques réticences culturelles par rapport à l’absence de personnel de bord. En Europe et prochainement en Amérique, ce cap a été franchi. VR&T. Un problème de coût peut-il freiner le développement des métros automatiques ? Ph. M.  Construire un métro coûte cher quoi qu’il en soit. Entre 100 et 150 millions d’euros du kilomètre. Le coût d’un métro automatique n’est pas beaucoup plus élevé, et au bout du compte, c’est moins cher en life cycle cost, en tenant compte des coûts totaux d’exploitation et de maintenance.   VR&T. A côté de ce marché du neuf, il y a celui de la transformation. Comment va-t-il évoluer ? Ph. M. A Paris, la RATP a été pionnière avec la ligne 1 en automatisant la ligne tout en maintenant son exploitation. C’est aujourd’hui le tour de la ligne 4. Bruxelles,...

L’accès à cet article est protégé

Retrouvez l’article « Il y a 850 km de métros automatiques dans le monde. En 2025 il devrait y en avoir 2 300… » dans le magazine VR&T n°606

DOSSIERS PrécédEnts

A quoi ressemblera la ville de demain ?

L’innovation au centre des discussions

SNCF Réseau poursuit sur sa lancée en 2018

Grand Paris Express. La ligne 15 Sud sort de terre

RER 1977 Giscard d'Estaing

1977. Giscard inaugure le Réseau express régional

Busworld 2017. La dernière de Courtrai

Palmarès des mobilités 2017 – Pass Or, Argent, bronze, Grand prix des villes moyennes

Palmarès des mobilités 2017 – Les prix thématiques

Dix bonnes idées à méditer

Lignes du Grand Paris Express

Grand Paris. Quand est-ce qu’on boucle ?

Conférence. Le métro automatique en bonne voie

Club VRT octobre 2017 automobile club

Club VR&T. Où en est la révolution des Transports en Ile-de-France ?

Signaler un problème