X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Forgot Password

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

30 Oct 2017

Ferroviaire , Mobilité , Alstom , Bombardier , CAF , Hitachi , Siemens , Stadler

Dossiers > Bientôt des métros dans le monde entier

Bientôt des métros dans le monde entier

Le monde entier s’y met. Ou presque. Face à l’urbanisation galopante, et donc à la congestion, à la pollution, le métro apparaît comme une des solutions les plus adaptées. Les pays développés optimisent leurs métros, mais font aussi l’effort de se doter de réseaux de nouvelle génération. Les nouvelles puissances, comme la Chine et maintenant l’Inde, équipent leurs villes. L’Afrique va-t-elle suivre ? La réponse à la question tient pour une grande part au financement.   Le monde n’échappera pas à l’urbanisation. On s’attend à compter 65 % d’urbains dans le monde en 2050. Tokyo, Delhi, Shanghai, Mumbai et São Paulo sont aujourd’hui les cinq premières conurbations au monde. En 2030, le classement devrait être quasiment le même, Pékin s’étant simplement hissé à la cinquième place en détrônant São Paulo. Mais, à cette date, New York, aujourd’hui dixième, sera sortie du top ten. Dacca, Karachi, Lagos y auront fait leur entrée. Confortant la place de l’Asie, et montrant la puissance montante de l’Afrique. C’est ce dernier continent qui devrait enregistrer la plus forte croissance dans la période ; Dar es Saalam doublant sa population, Luanda la voyant croître de 81,8 %, Lagos de 77,4 %, Kinshasa, de 65,7 %. Tout ceci selon des chiffres de l’ONU opportunément repris dans une étude du cabinet Wavestone sur les métros automatiques. Parmi les cinq premières villes d’aujourd’hui et de demain, Tokyo (38 millions d’habitants) a sans doute le système de transport public le plus développé et le plus performant au monde. Le réseau de métro de Shanghai a déjà 548 km, celui de Pékin, 527 km, Delhi a créé en moins de 15 ans un réseau de près de 200 km, et Bombay, en retard, a tout de même ouvert sa première ligne il y a trois ans. Tout bouge très vite. En l’an 2000, les métropoles chinoises avaient un embryon de réseau, et...

L’accès à cet article est protégé

Retrouvez l’article Bientôt des métros dans le monde entier dans le magazine VR&T n°605

DOSSIERS PrécédEnts

Métro Doha Qatar

Bientôt des métros dans le monde entier

Yves Crozet

Les autocars et le marché voyageurs longue distance : un jeu «  perdant-perdant  » ?

Les nouveaux défis de la sûreté

Alstom-Siemens : les zones d’ombre d’une bonne nouvelle

RER A pilotage automatique

Grands prix de la région capitale 2017

Kazakhstan Alstom

Alstom parie sur l’Asie centrale

Assises de la mobilités mosaique

Rencontres nationales du transport public. A l’heure des Assises de la mobilité

Assises de la mobilité. Le grand débat

© Amtuir

Le musée des Transports urbains de Chelles rouvre au public

© Société du Grand Paris - Agence Kengo Kuma & associates

Saint-Denis-Pleyel : le manifeste en bois de Kengo Kuma

tracé CDG Express

La fin du marathon pour CDG Express ?

Bus VDL aux Pays-Bas Eindhoven

Eindhoven. Une nouvelle vision de l’électromobilité

Signaler un problème