X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Forgot Password

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez les catégories ci dessous pour être alertés dès qu'un contenu y figurant est publié sur notre site

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

dossiers partenaires

  • Un nouveau modèle de mobilité pour Bordeaux Métropol

  • Bus mobilite

    Mobilité et villes moyennes. Etat des lieux et perspectives

  • Saint Quentin En Yvelines Grand Paris

    Saint-Quentin-en-Yvelines relève le défi du Grand Paris

  • EOLE RER E

    Les huit paris d’Eole

  • Rouen metropole Normandie BHNS

    Métropole Rouen Normandie Un nouvel essor pour les transports

  • Siemens partenaire du Grand Paris

    Siemens partenaire du Grand Paris

  • Stationnement voiture europe

    La décentralisation du stationnement vue d’Europe

  • Mobilité en seine et marne

    Les enjeux de la mobilité en Seine-et-Marne

  • Quai TGV usagers

    THNS – Train à Haut Niveau de Service : Retour vers le futur

  • Voiture stationnement

    La réforme de décentralisation / dépénalisation du stationnement

01 Juin 2014

Mobilité , Grand-Est , Region , GART , Stationnement

Dossiers > La réforme de décentralisation / dépénalisation du stationnement

La réforme de décentralisation / dépénalisation du stationnement

Le stationnement payant sur voirie est un dossier sensible que les élus locaux et les techniciens des collectivités doivent manier avec tact. Voilà en effet un thème qui ne manque pas de provoquer l’ire des automobilistes dès lors qu’il est question de modifier l’existant. Tout se passe trop souvent comme si le droit à la mobilité induisait un droit au stationnement pour une durée illimitée et à l’endroit de son choix, indépendamment des règles que la collectivité voudrait fixer. En plus de devoir faire face à une hostilité de principe d’une minorité influente et parfois agissante, les élus locaux ont dû composer avec une organisation juridique et financière qui constituait un véritable obstacle à une gestion intelligente du stationnement. Le GART a milité pendant plus de 15 ans pour faire évoluer un système qui ne donne guère plus aux collectivités que la possibilité de fixer le taux horaire du stationnement sur leur territoire… Nous avons toujours considéré que la solution se trouvait dans les collectivités elles-mêmes, en leur confiant les leviers d’actions pour faire du stationnement un outil vraiment efficace au service d’un meilleur partage de la voirie, des politiques de mobilité durable et d’amélioration de la qualité de l’air. Il nous importait d’en finir avec le morcellement des responsabilités et des doublons aussi inutiles qu’inefficaces. Nous y sommes enfin parvenus. C’est cette histoire et, plus encore, les raisons qui nous ont poussés à faire évoluer la législation que ce numéro des Cahiers entend retracer.

Consulter le dossier

DOSSIERS PrécédEnts

Comment le TGV transforme les villes

smartphone numerique application

Quel modèle économique pour l’open data ?

Aptis Alstom Bus electrique

L’insolente santé d’Alstom

Dualis du tout nouveau tram express T11

Tram Express 11 Ce que veut la SNCF… et que refusent les syndicats

Amériques. La renaissance des transports publics

Rennes sera la première ville au monde à rouler en Cityval

Bus electrique

Scania. L’éthanol boostera-t-il ses bons résultats ?

Le savoir-faire se croise à Lille

Aptis Alstom Bus electrique

Alstom se lance dans le bus électrique

Ter

Grands Prix des régions Ville Rail & Transports 2017

Equipementiers. Comment les Français peuvent s’en sortir

Vélo. La France doit passer à la vitesse supérieure

Signaler un problème