X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Forgot Password

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

dossiers partenaires

  • Bus mobilite

    Mobilité et villes moyennes. Etat des lieux et perspectives

  • Quai TGV usagers

    THNS – Train à Haut Niveau de Service : Retour vers le futur

La Grande-Bretagne envisage de rouvrir des voies ferrées fermées depuis les années 60

© Chris McAndrew
Outre-Manche, le nom du Dr Beeching est inévitablement associé au grand plan de ce dernier visant à « remettre en forme » le réseau ferré britannique. Un plan qui s’est soldé par la fermeture de quelque 5 000 km de lignes à la fin des années 1960, lignes qui seraient parfois bien utiles aujourd’hui pour les dessertes de grande banlieue ou éviter les nœuds saturés. Dans cette perspective, Chris Grayling, secrétaire d’Etat britannique aux Transports, a déclaré le 29 novembre que des discussions étaient en cours pour rouvrir cinq liaisons fermées aux voyageurs ou disparues depuis une cinquantaine d’années, dont la ligne entre Oxford et Cambridge, prévue pour le milieu de la décennie 2020. Info ou intox ? L’opposition travailliste ne manque pas de signaler que les projets en question ne sont généralement pas financés…   P. L.

L’accès à cet article est protégé

Cet article est payant ou réservé aux abonnés

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat

Signaler un problème