X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Forgot Password

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Le métro d’Hyderabad ouvre le 28  novembre

© L&T
Il s’est fait attendre. Cette fois, c’est la bonne. Le métro d’Hyderabad, en Inde, va accueillir ses premiers voyageurs le 28 novembre. L’ouverture devait se faire en trois séquences successives, mais, en cette fin novembre, ce sont les trois phases qui vont ouvrir. Soit 30 km d’un coup. Assez rapidement, souligne Bernard Tabary, directeur exécutif International de Keolis, « le métro d’Hyderabad devrait devenir le deuxième réseau du pays, avec 68 km, après celui de Delhi ». Le métro a été réalisé en PPP par le groupe indien Larson & Toubro, qui a fait appel à Keolis pour l’exploitation (cinq ans à compter de la mise en service, après la phase de préexploitation), Rotem pour le matériel roulant, Thales pour les automatismes (GOA2, pour les spécialistes). Keolis compte bien faire de ce métro la vitrine de son savoir-faire. Le marché des métros indiens est prometteur. L’Inde, en pleine croissance urbaine, a déjà une cinquantaine de villes de plus d’un million d’habitants. Selon Bernard Tabary, « on compte aujourd’hui 378 km de lignes de métro dans huit villes, 530 sont en construction et les demandes des villes pourraient en ajouter environ 600. L’Inde pourrait compter d’ici dix ans une cinquantaine de lignes de métros ». L’inauguration de la ligne est importante pour la métropole de dix millions d’habitants, mais aussi pour tout le pays. Les autorités de l’Etat de Telangana ont invité le Premier ministre de la fédération indienne, Narendra Modi. Un double colloque international, organisé par le Ministry of Housing and Urban Affairs et par l’association internationale Codatu se tiendra à Hyderabad début novembre. Elisabeth Borne, Alain Juppé, Dominique Bussereau, ou encore Jean-Pierre Farandou devraient être présents. Et prendre le métro en avant-première. F. D.

L’accès à cet article est protégé

Cet article est payant ou réservé aux abonnés

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat

Signaler un problème