X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Forgot Password

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez les catégories ci dessous pour être alertés dès qu'un contenu y figurant est publié sur notre site

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

13 Fév 2017

Lettre confidentielle

Passe Navigo : nouvelle augmentation dans les tuyaux ?

Le Stif s’apprête à tenir une table ronde sur la tarification, sans doute le 7 mars. Une précédente table ronde, organisée le 20 juin 2016 par Valérie Pécresse, avait débouché dans la foulée sur l’augmentation du forfait Navigo, de 70 à 73 euros. Il ne serait pas surprenant que la nouvelle table ronde permette de justifier intellectuellement une nouvelle augmentation. Elle pourrait aider à boucler le budget du Stif lors du conseil d’administration du 22 mars. Il faut dire que l’exercice budgétaire va devenir de plus en plus délicat. Or, le Stif considère que, par rapport aux autres métropoles, et sans même aller jusqu’à l’option dans l’autre sens extrême de Londres, il y a de la marge : les Franciliens n’acquittent que 30 % du prix du transport. Et la part qu’ils acquittent diminue au fil des ans, les renforcements de l’offre n’étant pas compensés par une augmentation proportionnelle des tarifs. L’an dernier, le Stif a dû absorber l’effet du dézonage. On voit maintenant arriver, avec une certaine inquiétude pour ce qui est des tarifs, le Grand Paris Express, qui doit se traduire par un milliard d’euros de charges d’exploitation annuelle… Certes, des concurrents de la RATP assurent que la surcharge sera bien moindre si on leur confie l’exploitation du métro. Quoi qu’il en soit, surcoût il y aura. Et il est temps de s’y préparer. Même si, s’amuse un témoin, on peut compter sur les mauvaises surprises des chantiers, comme les fuites d’eau qui ont inondé la future station Porte-de-Clichy de la ligne 14, pour retarder le projet. Et donc l’heure des échéances. F. D.

L’accès à cet article est protégé

Cet article est payant ou réservé aux abonnés

sur le même thème

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat

Signaler un problème