fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Les promesses de l’Aixpress

Article présent dans le dossier : BHNS et tramways, la nouvelle vague. Partie 1 : l’année des BHNS

BHNS Aix-en-Provence Aixpress 

Aix-en-Provence a inauguré son bus à haut niveau de service le 2 septembre, l’« ie tram » d’Irizar, ce bus électrique équipé de la technologie de recharge rapide en terminus (lente la nuit au dépôt) et qui reprend le design d’un tramway. Autonomie avancée par le constructeur espagnol : 50 km. La métropole Aix-Marseille-Provence annonce la couleur : 30 minutes pour parcourir 7,2 km grâce à un tracé protégé à 80 % du reste de la circulation. Objectif, voir la fréquentation des transports publics augmenter d’un tiers en 2028, date de la fin du contrat d’exploitation avec Keolis. Priorité aux carrefours avec la gestion automatisée des feux, et un bus toutes les sept minutes en heure de pointe, sept jours sur sept. Baptisé « bus + l’Aixpress », il traverse la cité aixoise sur un axe nord-ouest - sud-ouest, pour desservir les facultés, la gare TGV, la gare routière, le centre-ville et les parkings relais. Un investissement de près de 100 millions d’euros pour 16 véhicules, les systèmes et l’infrastructure, financés par la métropole, le département, l’Etat dans le cadre de l’appel à projets TCSP (Grenelle 2), et la région. « D’ici deux ans, nous aurons un autre BHNS qui desservira toutes les zones d’activités », a promis Maryse Joissains-Masini, qui achèvait son troisième mandat, le jour de l’inauguration. En attendant, dès 2020, les usagers de l’Aixpress pourront payer leur billet avec une carte bancaire sans contact ou leur smartphone. L’open payment, comme dans le tramway de Dijon.

...

Il vous reste 78% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier BHNS et tramways, la nouvelle vague. Partie 1 : l’année des BHNS dans le magazine VR&T n°628

DOSSIERS PrécédEnts

Panoramique des dômes

Les régions misent sur leurs trains touristiques

Europorte France

Spécial Fret et Logistique. Un plan vert sinon rien

IA

L’intelligence artificielle au service de la route

Tunnelier

Ile-de-France : La relance des grands chantiers