Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

16 Mai 2019

Dossiers > La Bretagne remporte le Grand prix TER > Prix Unecto du train touristique. Grand Est : la préservation exemplaire de la ligne Amagne-Lucquy – Vouziers

Prix Unecto du train touristique. Grand Est : la préservation exemplaire de la ligne Amagne-Lucquy – Vouziers

Article présent dans le dossier : La Bretagne remporte le Grand prix TER

Ce prix est décerné par l’Union des exploitants de chemins de fer touristiques et de musées à caractère ferroviaire de France (Unecto) qui nous explique pourquoi elle a choisi de récompenser cette ligne :

« En 2017, SNCF Réseau lance une réflexion sur les lignes capillaires de Champagne-Ardenne dont la ligne Amagne - Challerange. La ligne permet alors l’expédition de 85 000 tonnes de céréales par le rail mais aussi la circulation des autorails du Chemin de fer touristique du sud des Ardennes depuis 1988.

L’étude SNCF Réseau propose la mise à niveau de la section de ligne Amagne-Lucquy et Alland’huy (6 km, 45 000 tonnes/an) et de fermer la ligne d’Alland’huy, Attigny, Challerange. Par conséquent cette hypothèse reporte les expéditions du silo Vivescia de Monthois vers une solution routière (3 000 camions) et met un coup d’arrêt aux circulations du train historique.

Devant cette sombre perspective, l’association consulte les représentants de l’Etat, de la région Grand Est, du département des Ardennes, des communautés de communes ainsi que les sociétés Vivescia et Transports Clément Fabrice. Le projet consiste à un transfert de propriété de la ligne vers une communauté de commune, pour en assurer la remise à niveau puis l’exploitation. La proposition innovante comprend l’application d’un référentiel adapté aux ...

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier La Bretagne remporte le Grand prix TER dans le magazine VR&T n°623

DOSSIERS PrécédEnts

La reprise dans les transports publics : risques et périls

Grands Prix des Régions 2020 : Les régions unifient leurs transports

Bus de demain. L’impossible défi de la standardisation

Municipales 2020. Dix idées pour changer la mobilité