fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Un feuilleton d’aléas et de surcoûts

03 Mai 2024

Eole

Dossiers > Eole part à la conquête de l’Ouest > Un feuilleton d’aléas et de surcoûts

Article présent dans le dossier : Eole part à la conquête de l’Ouest

Un scandale ? Le prolongement d’Eole à l’Ouest a fait beaucoup parler de lui à cause de ses surcoûts, au point qu’on a craint un moment un arrêt du chantier. Le bouclage du financement a été douloureux dès le début.  En 2009, le dossier d’objectif et de caractéristiques principales table sur une facture de 2,5 milliards d’euros. Un an plus tard, on en est au débat public entre 2,2 et 2,8 milliards d’euros. En approuvant le schéma de principe en 2011, le Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif, devenu Ile-de-France Mobilités) demande à Réseau ferré de France (RFF, devenu SNCF Réseau) de réduire la facture de 15 %. Finalement, en 2014, le Stif valide un coût d’objectif de projet de 3,3 milliards (aux conditions de 2009). Deux ans plus tard, le financement est —péniblement— bouclé, avec un budget de presque 3,8 milliards d’euros (aux conditions de 2012, hors taxes et hors matériel roulant).

Arrivée le 13 novembre 2023 du premier RER NG en gare de Haussmann-Saint-Lazare.

Et puis des surcoûts importants sont annoncés en 2021. Valérie Pécresse s’insurge contre un dérapage de 1,7 milliard d’euros, mettant violemment en cause la gestion de SNCF Réseau qu’elle accuse de faire du chantage en menaçant d’interrompre le chantier faute de financements supplémentaires. Une mission d’information se penche sur la question. Parmi les causes de ce « dérapage », une provision pour risques insuffisante au dé...

Il vous reste 77% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Eole part à la conquête de l’Ouest dans le magazine VR&T n°683

DOSSIERS PrécédEnts

GRANDS PRIX DES REGIONS 2024

Le livre d’or des transports olympiques

Equipementiers & services – Dans huit autres villes hôtes, les transports urbains sont aussi en première ligne

Equipementiers et services : RAILwAI exploite la richesse des données ferroviaires