fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

13 Juil 2020

découverte , Trains touristiques , voyage

Dossiers > Les régions misent sur leurs trains touristiques > Ile-de-France. La randonnée urbaine

Ile-de-France. La randonnée urbaine

Article présent dans le dossier : Les régions misent sur leurs trains touristiques

L’Ile-de-France est une terre de contrastes. On passe en un clin d’œil d’espaces champêtres et bucoliques, comme ceux des parcs naturels régionaux du Vexin, du Gâtinais et de la vallée de Chevreuse, ou ceux des zones sylvestres du bois de Boulogne et de la forêt de Fontainebleau, à des quartiers densément urbanisés et peuplés, les villes périphériques. Ces dernières ont beaucoup plus de trésors à révéler qu’on ne l’imagine souvent. Et des plus divers.

On passe de merveilles médiévales comme la basilique de Saint-­Denis à des musées technologiques comme ceux de l’Espace au Bourget, des petites cités qui ont inspiré les impressionnistes à Auvers-sur-Oise ou à Moret-sur-Loing, à des parcs à la française, bien dessinés, comme ceux de Sceaux, de Saint-Germain-en-Laye ou de Versailles. Un ensemble disparate que domine la capitale aux inépuisables richesses culturelles et patrimoniales.

Par le Transilien et grâce à l’intermodalité, on accède à la plupart de ces sites touristiques, que ce soit pour randonner sur les sentiers, visiter les musées, flâner dans les rues tranquilles des petites ­cités d’Ile-de-France ou même rejoindre un de ces petits trains historiques à ­vapeur ou à voie étroite qui ralentissent le cours du temps.

A Paris, aussi, les amateurs de patrimoine ferroviaire ont de quoi satisfaire leur désir de visites, notamment en arpentant la Petite ceinture ferroviaire de Paris. Les différentes promenades qui ont vu le jour sur plusieurs sections de la Petite ceinture ferroviaire de la ...

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Panoramique des dômes

Retrouvez le dossier Les régions misent sur leurs trains touristiques dans le magazine VR&T n°637-638

DOSSIERS PrécédEnts

Ligne 14 prolongement

Quelles perspectives pour le métro automatique

Matériel Allemagne

Le train léger existe-t-il ?

Bus Solaris

Electromobilité. Quand la relance passe au vert

Centre ville Montpellier

La gratuité des transports fait toujours débat