Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Mot de passe oublié

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

14 Sep 2018

Mobilité , Tribune , Paris , Vélib' , Vélo , VLS

Dossiers > Vélib’ ou vélo, pourquoi choisir ?

Vélib’ ou vélo, pourquoi choisir ?

© Blondie Bennett

Par Agathe Lefoulon et Sylvie Landriève, du Forum Vies Mobiles

Les nombreuses protestations actuelles, face aux difficultés rencontrées à l’utilisation du service Vélib’ du nouveau prestataire Smovengo, attestent bien de l’utilité de ce service pour les Franciliens. C’est d’ailleurs à l’occasion de ce tournant que nous avons souhaité, au Forum Vies Mobiles, nous pencher sur le sujet et procéder à un premier bilan, dix ans après l’implantation du système de vélos en libre service dans la capitale(1). En bref, quelle utilité du Vélib’, au regard des objectifs politiques de départ d’une part et au regard de l’usage, de l’utilité du service pour les Franciliens, d’autre part ?

 

Vélib’, quelle utilité ?

Utilisé, et donc utile. Le système francilien peut se vanter de générer l’utilisation la plus intense de tous les systèmes de vélos en libre service français, avec près de sept utilisations par jour et par vélo. Très simplement, l’existence même de ce service et la présence dans l’espace public des 1 263 stations et des 9 000 Vélib’ (chiffres à fin 2017) permettent de rendre le vélo et sa pratique plus visibles dans la ville, et donc plus légitimes.

Par ailleurs, le service Vélib’ permet des usages différents – mais complémentaires – à ceux du vélo personnel. Ce qui explique que certains Franciliens utilisent les deux. L’usage du Vélib’ permet des pratiques plus intermodales et multimodales, du fait ...

L’accès à ce dossier est protégé

Retrouvez le dossier Vélib’ ou vélo, pourquoi choisir ? dans le magazine VR&T n°615

DOSSIERS PrécédEnts

Les constructeurs veulent « verdir » les trains

Ile-de-France : comment réussir l’ouverture à la concurrence

Hyperloop. « Une formidable escroquerie technico-intellectuelle »

« Un Hyperloop avec des bifurcations de ligne me paraît irréalisable »

Nouveaux horaires 2019 : le début du grand ménage ?

Palmarès des mobilités 2018

ZF invente la mobilité de nouvelle génération

RER D : diviser pour mieux gérer

« Notre objectif est d’investir 500 millions d’euros à l’international »

La première ligne à grande vitesse d’Afrique

Les futurs concurrents de la SNCF

Les retours d’expérience de l’ouverture du fret

Signaler un problème