Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

18 Juil 2016

Abellio , Keolis

Keolis et Abellio choisis pour le S-Bahn Rhin-Ruhr

Mis à jour le 23 mai 2017

Les autorités organisatrices des transports VRR (Rhin-Ruhr) et NWL (Westphalie-Lippe) ont choisi Keolis et Abellio pour exploiter les lots A et B des dessertes S-Bahn du bassin Rhin-Ruhr. Ces dessertes  qui sont assurées jusqu’en décembre 2019 par DB Regio, totaliseront 11,9 millions de trains-km par an (soit l’équivalent du TER en région Paca) après le changement d’exploitant.
Remporté par Keolis pour une durée de 12 ans, le lot A regroupe les lignes S1 Dortmund – Solingen et S4 Lütgendortmund – Unna, soit 4,8 millions de trains-km par an. Abellio remporte de son côté le lot B pour 15 ans, c’est-à-dire les dessertes régionales RB3 Dortmund – Duisbourg, RB40 Hagen – Essen et RB41 Wesel – Wuppertal, ainsi que les lignes S2 Dortmund – Recklinghausen/Essen, S3 Oberhausen – Hattingen et S9 Hagen – Recklinghausen/Haltern am See, soit un total de 7,1 millions de trains-km par an. Quant au contrat en cours avec DB Regio NRW pour les lignes S6 et S11, il doit être prolongé jusqu’en 2023 « pour des questions d’harmonisation des périodes contractuelles ». Ce changement d’exploitants intervient dans une phase de modernisation profonde du réseau Rhin-Ruhr, qui comprend également la généralisation des quais de 76 cm, la commande de rames Stadler Flirt adaptées à cette hauteur de quai et le passage à une fréquence de base de 15 minutes en heures de pointe et de 30 minutes en heures creuses ainsi que sur les lignes les moins fréquentées.

...

L'accès à la totalité de l'article ( 234 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Vous avez déjà un compte ?

Connectez-vous

S’abonner à

Ville, Rail & Transports

ou

Acheter à la carte

Porte-monnaie électronique
à partir de 20 €

Je découvre les offres

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat