fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

07 Mar 2012

PDU

Agglomération Seine-Eure : un PDU pour 61 000 habitants

Mis à jour le 23 mai 2017

Au terme d’une réflexion engagée dès 2005, la communauté d’agglomération Seine-Eure (Case, 29 communes, 61 000 habitants) vient de se doter d’un PDU (plan de déplacements urbains), adopté en conseil communautaire par 72 voix pour et 1 contre. Au terme d’une réflexion engagée dès 2005, la communauté d’agglomération Seine-Eure (Case, 29 communes, 61 000 habitants) vient de se doter d’un PDU (plan de déplacements urbains), adopté en conseil communautaire par 72 voix pour et 1 contre. « Décliné en vingt fiches actions, ce PDU se veut ambitieux par rapport à la taille d’un territoire qui n’était pas dans l’obligation d’en élaborer un », souligne Bruno Canivet, vice-président de la Case, en charge des transports et déplacements.
L’opération la plus spectaculaire concernera l’aménagement en site propre de l’axe structurant reliant la gare de Val-de-Reuil (13 500 habitants), située sur la ligne Intercités Paris – Rouen, à la place Thorel, dans le centre-ville de Louviers (18 000 habitants). Soutenue financièrement par le département de l’Eure et la région Haute-Normandie, elle est estimée à 10 millions d’euros. Sont également prévus la création d’un pôle d’échanges à Louviers (2,7 millions d’euros) et d’un parc-relais au bord de l’ex-RN15 (1,1 million d’euro).
Entre octobre 2010 et octobre 2011, la fréquentation du réseau exploité par Transbord, une filiale de Veolia-Transdev, a progressé de 11 % sur les lignes régulières et de 10 % sur le périurbain scolaire. Les chiffres sont restés stables pour les différents types de TAD (Villabus, Flexibus, Flexiplus). Transbord dispose d’un parc de 25 bus urbains, équipés depuis 2011 d’un nouveau système d’aide à l’exploitation et à l’information des voyageurs, et de 14 bus périurbains. Ils ont transporté l’an dernier 1,2 million d’usagers en ville et 400 000 voyageurs en interurbain.
    

Richard Goasguen
 

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat