fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

France-Italie. Premier Thello Milan – Marseille

Mis à jour le 23 mai 2017

Après le train de nuit, le train de jour. Première à pointer doucement le nez de ses trains, depuis le 14 décembre dernier, une compagnie ferroviaire privée vient concurrencer la SNCF sur une liaison de jour entre Milan et Marseille via Nice-Ville. Thello, la société franco-italienne, a créé un aller-retour quotidien sans changement avec des tarifs allant de 30 à 70 euros pour un Marseille – Milan et 15 à 45 euros pour un Nice – Milan en seconde classe. Avec, assure-t-elle, des prestations comparables au service SNCF.

Les voyageurs peuvent acheter leur billet en ligne sur Internet mais aussi dans les distributeurs automatiques Thello des gares de Marseille, Toulon, Nice, Monaco et Menton.

Ce premier opérateur ferroviaire à faire jouer avec une liaison diurne la concurrence voyageurs assure néanmoins que le cabotage restera à la marge. Et se prépare ainsi pour l’Exposition universelle qui ouvrira ses portes à Milan en mai prochain.

Rappelons que Thello avait déjà créé fin 2011 un train de nuit Paris – Venise et Dijon – Venise reprenant la desserte auparavant assurée par Artésia. Via Milan, Brescia, Vérone, Vicence et Padoue. Selon Thello, cette ligne Paris – Venise qui devrait devenir rentable à terme aurait embarqué en 2014 quelque 340 000 voyageurs. Mais, avec la liaison Marseille – Milan via Nice, Monaco et Menton, Thello recrée un trait d’union entre la région française Paca et la Lombardie et la Ligurie italiennes. Selon son directeur général, Albert Alday, Thello souhaite prendre ainsi « une part active à la vie économique locale et à son développement en facilitant la mobilité régionale et internationale ». Et il annonçait en octobre la création d’une trentaine d’emplois.

Rappelons que Thello est né de l’alliance entre Trenialia et le français Transdev qui détiennent respectivement 67 et 33 % du capital.

Ch. B.

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat