Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Mot de passe oublié

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Alstom retenu pour le tram de Tours

Lors de sa réunion du 9 septembre, le Sitcat (Syndicat intercommunal des transports en commun de l’agglomération tourangelle) a retenu Alstom Transport pour fournir le matériel roulant de sa première ligne de tram. Ce marché d’un montant de 73,2 millions d’euros sera officiellement signé le 15 septembre entre Jean Germain, président du Sitcat et de l’agglomération, et le PDG d’Alstom Transport. Ce marché porte sur une commande de 21 rames Citadis dont le design a été confié à un groupement conduit par RCP Design, entreprise de la tourangelle Régine Charvet-Pello, qui est par ailleurs adjointe au maire de Tours. Alstom a été préféré à l’espagnol CAF/CFD, qui s’était pourtant engagé à construire ce matériel roulant en France. Mais Alstom l’a aussi emporté avec un prix attractif, inférieur de 3 millions d’euros à l’enveloppe préalable définie par le Sitcat. Et cela d’autant plus que cette offre inclut une prolongation de la section APS, qui sera désormais longue de près de 2 km entre la Loire et la gare de Tours. La première rame sera livrée en juillet 2012 au centre de maintenance, situé à Tours nord, dont la construction démarrera en mai 2011. Après l’enquête publique réalisée cet été, l’agglomération attend désormais la DUP pour décembre, ce qui permettra de lancer les premiers travaux début 2011. Au total, l’agglomération investira 369 millions dans cette ligne de 15 km qui doit être opérationnelle « au plus tard » en septembre 2013.

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat

Signaler un problème