fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

17 Sep 2022

Relance des appels d’offres pour les lignes Nantes-Bordeaux et Nantes-Lyon

Gare de Nantes

© Roberto Giangrande

Le ministère des Transports a annoncé le 16 septembre qu’il avait relancé les appels d’offres pour les trains d’équilibre du territoire Nantes-Bordeaux et Nantes-Lyon. En décembre 2020, l’Etat avait annulé un premier appel d’offres pour ces deux mêmes lignes en constatant que seule la SNCF avait répondu. Il avait alors justifié sa décision par le contexte économique difficile suite à la crise sanitaire. Puis avait signé, en mars 2022, avec la SNCF une dernière convention de gré à gré pour l’exploitation des TET jusqu’en 2031, prévoyant d’ouvrir des lots à la concurrence à partir de la fin 2026.

Le nouvel appel d’offres demande aux candidats de proposer en option une offre pour le développement d’une liaison entre Nantes et Lille, « afin de répondre aux besoins de déplacement des usagers et promouvoir le développement d’un mode de transport vertueux« , souligne un communiqué. « La décision de lancement de cette nouvelle ligne sera prise en fonction du résultat des offres reçues. Le démarrage de l’exploitation par le nouveau titulaire du contrat est prévu en 2027, précise également le communiqué.

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat