X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Forgot Password

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez les catégories ci dessous pour être alertés dès qu'un contenu y figurant est publié sur notre site

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

03 Jan 2017

Ferroviaire , Alger , métro d'Alger

Dossiers > Les nouveaux rendez-vous du métro d’Alger

Les nouveaux rendez-vous du métro d’Alger

Cinq ans après ses débuts, le métro d’Alger poursuit son expansion. Après un premier prolongement en 2015, deux nouveaux tronçons vont ouvrir cette année. Et l’intermodalité sans contact est promise pour ce mois de février. Il y a cinq ans, Alger inaugurait son métro. C’était la fête et la cohue. « Vous venez pour le métro ! Cela fait 30 ans qu’on l’attendait ! », disait alors un fonctionnaire de l’aéroport à notre journaliste venu assister à l’événement. Abdelaziz Bouteflika, pourtant malade, et qui déjà s’était fait rare, était venu célébrer l’événement. C’était le 31 octobre, veille de la fête nationale. Une semaine avant, les ouvriers et les peintres s’étaient affairés tout le long du chemin que devait emprunter le cortège présidentiel, pour badigeonner les façades des immeubles ou déployer d’immenses drapeaux devant les plus décrépits. Une nuée de ballons aux couleurs de l’Algérie, verts, blancs, rouges surplombait la station inaugurale où s’engouffrait le président algérien (VR&T du n° 531 du 16 novembre 2011). Ce 26 octobre 2016, le cinquième anniversaire a été fêté. Avec retenue. Les ballons verts, blancs et rouges surplombaient la même station de l’esplanade des Fusillés. Mais, bien sûr, le président Bouteflika n’était pas là. Le ministre des Transports, Boudjema Talai (ingénieur, industriel avant d’entrer en politique), en fonction depuis mai 2015, a fait acte de présence sous la tente dressée pour l’occasion, avant de repartir assez vite, appelé par d’autres obligations. Pas de quoi s’étonner. Un anniversaire n’a rien d’une inauguration. Cinq ans après, le métro est entré dans les mœurs. Selon les statistiques, tout va bien. La preuve ? RATP El Djazair, filiale à 100 % de RATP Dev, exploitant pour une durée de huit ans, a fait ses comptes. Les rames CAF du métro ont transporté, en 2015, 21 millions de voyageurs. 99,98 % ont été des trains à l’heure (pour 98,95 %...

L’accès à cet article est protégé

Retrouvez l’article Les nouveaux rendez-vous du métro d’Alger dans le magazine VR&T n°595

DOSSIERS PrécédEnts

Comment le TGV transforme les villes

smartphone numerique application

Quel modèle économique pour l’open data ?

Aptis Alstom Bus electrique

L’insolente santé d’Alstom

Dualis du tout nouveau tram express T11

Tram Express 11 Ce que veut la SNCF… et que refusent les syndicats

Amériques. La renaissance des transports publics

Rennes sera la première ville au monde à rouler en Cityval

Bus electrique

Scania. L’éthanol boostera-t-il ses bons résultats ?

Le savoir-faire se croise à Lille

Aptis Alstom Bus electrique

Alstom se lance dans le bus électrique

Ter

Grands Prix des régions Ville Rail & Transports 2017

Equipementiers. Comment les Français peuvent s’en sortir

Vélo. La France doit passer à la vitesse supérieure

Signaler un problème