fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Le Stif adopte une convention de financement pour 42 Regio2N

Mis à jour le 23 mai 2017

Fin 2013, on annonçait entre autres l’achat par le STIF de 48 Regio2N à Bombardier pour la ligne R du Transilien (réseau sud-est). Mais un an plus tard, le 10 décembre, c’est l’acquisition de 42 rames à deux niveaux dont l’autorité organisatrice francilienne a annoncé avoir adopté la convention de financement. Soit un montant de 589 millions d’euros intégralement financés par le STIF.

Longues de 110 m (composition dite Z longue, de 8 caisses), les 42 rames à deux niveaux sont destinées à remplacer les rames Inox et l’ensemble des Z2N affectées exclusivement à la ligne R. Elles pourront former des unités triples (330 m) pouvant accueillir 1 746 voyageurs assis (3 120 au total) avec « un très haut niveau de confort » : 582 sièges « plus larges » (quoiqu’en 2+3), des espaces pour les usagers en fauteuil roulant à chaque extrémité (conformément à la demande du STIF)… et un accès de plain-pied « sur l’ensemble des quais de la ligne R ». Outre leur système d’information (annonces visuelles et sonores), ces rames seront dotées d’un comptage des voyageurs censé permettre de mesurer le taux de charge.

Reste à la SNCF d’adresser la commande à Bombardier, ce qui devrait être fait en janvier prochain, pour un déploiement prévu « à partir de septembre 2017 ».

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat