fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

07 Oct 2015

Les écologistes demandent une expertise sur les bus franciliens

Mis à jour le 23 mai 2017

Les élus écologistes du Stif devaient demander le 7 octobre une « expertise indépendante » sur les bus achetés ces dernières années pour s'assurer qu'ils correspondent bien aux performances de rejet de polluants spécifiés.
Les élus EELV, rejoints par les administrateurs du Front de gauche, vont présenter un vœu pour « des tests aléatoires et neutres sur les bus achetés pour vérifier qu'il n'y a pas d'écart entre les spécifications annoncées et la réalité, dans la foulée du scandale Volkswagen », a expliqué mardi Pierre Serne, vice-président (EELV) en charge des Transports et vice-président du Stif.
Selon le texte du vœu dont l'AFP a eu copie, les élus rappellent que les opérateurs ont commandé des bus et autocars dans des catalogues où « figurent du matériel roulant de marques Scania et MAN dont l'actionnaire de référence est le groupe Volkswagen AG » qui a reconnu avoir installé des logiciels faussant les contrôles d'émission de polluants sur des voitures diesel aux Etats-unis.
Ce vœu sera présenté alors qu'un rapport doit être adopté, portant sur le renouvellement des bus, et l'expérimentation de bus électriques dont l'objet est « l'acquisition de bus hybrides et GNV (gaz naturel) pour le parc RATP, avec un programme ambitieux de réduction de 50 % des rejets de particules fines à horizon 2016 ».

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat