fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Les trains à grande vitesse internationaux redémarrent progressivement

Le 4 juillet, l'offre TGV Lyria passera à 70 % du niveau nominal.

© Patrick Laval

Mis à jour le 30 juin 2020

Après les annonces des différents gouvernements européens sur les réouvertures de leurs frontières, l’offre de voyage en train à grande vitesse entre la France et ses voisins redémarre progressivement. Que ce soit en TGV inOui vers le Luxembourg, l’Allemagne et la Belgique, en Thalys vers la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne, en coopération DB-SNCF vers l’Allemagne, en TGV Lyria vers la Suisse ou en TGV vers l’Italie. Avec l’Espagne, les relations en coopération Renfe-SNCF seront rétablies à partir du 1er juillet. Côté Eurostar, un service très réduit a été maintenu avec la Grande-Bretagne (un seul aller et retour de Londres à Paris et Bruxelles), mais la quarantaine de 14 jours imposée aux voyageurs transmanche risque de maintenir sa fréquentation aux cas de nécessité absolue, même si « les circulations s’intensifieront progressivement durant l’été ».

Si ces redémarrages sont bienvenus, d’autant que les gammes tarifaires et les conditions d’échange ont été fortement simplifiées, l’offre estivale reste parfois éloignée du niveau nominal, dont les opérateurs espèrent se rapprocher fin août. Et certaines relations estivales, comme les Thalys Soleil vers Marseille et Bordeaux, ne seront pas assurées. Toutefois, sur les autres relations, un petit effort a été fait pour ne pas restreindre aux seules gares parisiennes l’offre internationale à grande vitesse. En particulier, Marseille bénéficiera à partir du 1er juillet d’un aller et retour quotidien avec Barcelone et, à partir du 4 juillet, d’une desserte de la même fréquence vers Genève, en TGV Lyria, et vers Francfort, avec la DB et la SNCF en coopération.

Le 4 juillet sera une date-clé dans l’offre TGV Lyria entre la France et la Suisse, qui passera de 50 % de l’offre nominale (depuis le 15 juin) à 70 %. Outre la relation Marseille – Genève évoquée ci-dessus, six allers et retours seront proposés entre Paris et Genève, dont trois prolongés vers Lausanne, alors que la fréquence de la desserte entre cette dernière et Paris via Vallorbe passera à deux allers et retours quotidiens. Plus au nord, quatre allers et retours relieront Paris, Bâle et Zurich.

Ces nouvelles fréquences seront-elles suffisantes ? TGV Lyria constate que la clientèle revient plus vite que prévu (4 000 réservations par jour à la mi-juin), en particulier du côté français, et juge que le train n’a jamais été aussi bien placé par rapport à la concurrence aérienne question part de marché, « même si le gâteau est réduit », tempère Fabien Soulet, Directeur Général de TGV Lyria. Ce dernier affiche une volonté de répondre aux « nouvelles exigences de qualité des voyageurs », qu’elles soient sanitaires (en consacrant trois heures par jour de nettoyage virucide par rame, alors que la ventilation, filtrée, permet de renouveler totalement l’air d’une rame en 9 minutes), concernent la qualité de l’air (en soi, le train est le moyen de transport le moins polluant) ou portent sur le « temps de qualité » pendant le voyage (avec un wifi disponible sur 97 % du parcours).

À partir du 31 août, l’offre TGV Lyria remontera à environ 90 % de l’offre nominale. Sur la même période (du 30 août au 12 décembre), Thalys prévoit d’atteindre « 60 % du plan de transport habituel ».

P. L.

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat