fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

A Poitiers, le collectif se partage

Article présent dans le dossier : Ce que les nouveaux maires écolos vont changer

Elue maire de Poitiers à tout juste 30 ans, Léonore Moncond’huy a remporté la bataille de la mairie après 43 ans de gestion socialiste. Mais plus qu’une élue EELV, c’est un membre de Poitiers Collectif qui préside désormais aux destinées de la ville.

Démarche citoyenne inédite, ouverte et démocratique, Poitiers Collectif accueille toutes les personnes intéressées, et est soutenu par certains partis (EELV, Génération.S, Nouvelle Donne, PCF…). Entre 2018 et 2020, le mouvement a conçu un programme extrêmement ambitieux, « pour répondre à l’urgence climatique, sociale et démocratique qui menace le futur des jeunes générations ». L’élection de Léonore Moncond’huy a concrétisé la possibilité de mettre en œuvre ces mesures. Quelles vont être les priorités de la nouvelle équipe municipale, notamment en termes de mobilité ? Celle-ci est en effet du ressort, pour une grande partie, des compétences de la communauté urbaine du Grand Poitiers, qui regroupe 40 communes sur un territoire très étendu.

« Il est encore trop tôt pour dire ce qui va changer, mais d’ores et déjà, nous entamons des discussions à l’échelle intercommunale pour trouver les bons compromis », explique Frankie Angebault, conseiller municipal délégué aux Mobilités collectives, vice-président du Grand Poitiers en charge de la Mobilité et président de Vitalis. « ...

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Ce que les nouveaux maires écolos vont changer dans le magazine VR&T n°639

DOSSIERS PrécédEnts

Ligne 14 prolongement

Quelles perspectives pour le métro automatique

Matériel Allemagne

Le train léger existe-t-il ?

Bus Solaris

Electromobilité. Quand la relance passe au vert

Centre ville Montpellier

La gratuité des transports fait toujours débat