fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

15 Sep 2020

GPR2020 , Grands Prix des Régions

Dossiers > Grands Prix des Régions 2020 > Innovation. Grand Est pour le cadencement en ex-Champagne-Ardenne

Innovation. Grand Est pour le cadencement en ex-Champagne-Ardenne

Article présent dans le dossier : Grands Prix des Régions 2020

Ce prix récompense une innovation dans le domaine de la billettique, de la monétique, des systèmes d’information ou d’exploitation, voire des matériels roulants ou de leurs aménagements intérieurs.

En place en Alsace depuis 2007 et généralisée en Lorraine depuis 2016, l’offre de transports cadencée a été déployée sur les lignes de l’ancienne région Champagne-Ardenne en décembre 2019. Cadencée à la demi-heure en pointe et à l’heure (voire deux heures) en journée, l’offre restructurée est de 16 % supérieure à l’ancienne ; réalisée à parc constant, elle représente un surcoût de 1,2 million d’euros pour la Région.

 

En pratique, depuis le 15 décembre, les dessertes sont organisées autour de Reims comme hub principal, avec des relais à Epernay, Châlons-en-Champagne, Charleville-Mézières ou Rethel. Si la nouvelle offre en Champagne-Ardenne est supérieure à l’ancienne du lundi au vendredi, elle diminue légèrement le samedi et le dimanche. De plus, l’état du réseau ferré empêche, dans un premier temps, la mise en place d’un cadencement intégral entre Charleville et Givet, ainsi qu’entre Reims et Chaumont, du fait d’une limitation temporaire de la vitesse dans l’attente de l’achèvement des travaux en cours.


Ce qui a convaincu le jury :

<...

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5€
par porte monnaie

ou par CB
J'achète le dossier

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
de Ville-Rail-Transports
Je découvre les offres

DOSSIERS PrécédEnts

Ligne 14 prolongement

Quelles perspectives pour le métro automatique

Matériel Allemagne

Le train léger existe-t-il ?

Bus Solaris

Electromobilité. Quand la relance passe au vert

Centre ville Montpellier

La gratuité des transports fait toujours débat