Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Mot de passe oublié

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

05 Avr 2019

Dossiers > RATP Dev et Keolis en lice pour le métro de Buenos Aires

RATP Dev et Keolis en lice pour le métro de Buenos Aires

RATP Dev et Keolis vont disputer à l’argentin Metrovías l’exploitation des six lignes de métro de la capitale argentine. Des candidatures étrangères qui ne sont pas pour déplaire au président Macri qui souhaite assainir le secteur économique argentin.

 

RATP Dev d’un côté, Keolis de l’autre. Une fois de plus, deux groupes français de transport vont s’affronter. Cette fois, la scène est à Buenos Aires, dont le métro cherche son nouvel exploitant. Aux commandes depuis la privatisation, il y a 25 ans, l’entreprise Metrovías. Candidate à son renouvellement, elle se fait assister par le groupe Deutsche Bahn. Seuls concurrents, les deux groupes français. Keolis se présente avec le londonien TfL et un partenaire local, Helport, RATP Dev avec Alstom.

Guillaume Pepy, au début de l’année, a fait de Buenos Aires, avec Toronto, l’un des grands rendez-vous de l’année 2019. Il s’est rendu en septembre dernier en Argentine, a rencontré le président Mauricio Macri, a dit à la presse argentine qu’il comptait faire du pays la base pour l’implantation du groupe SNCF en Amérique latine. A notre connaissance, Catherine Guillouard n’a pas fait de semblable visite, mais le groupe RATP qui prend lui aussi le sujet très à cœur, a invité des journalistes argentins à venir voir les installations du métro parisien. Alstom, son partenaire, déjà fournisseur du métro de Buenos Aires depuis de longues années, les a aussi reçus. Et l’on peut lire, dans la presse argentine, des interviews de Géraud Boursin ...

Il vous reste 82% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier RATP Dev et Keolis en lice pour le métro de Buenos Aires dans le magazine VR&T n°622

DOSSIERS PrécédEnts

RATP Dev et Keolis en lice pour le métro de Buenos Aires

Visite guidée des chantiers du Grand Paris

Cybersécurité. Sujet tabou, vraie menace

La montée en puissance de SNCF Réseau

Electromobilité partie 1 : 1000 bus électriques pour l’Ile-de-France. Comment la RATP se mobilise

Electromobilité partie 2 : Amsterdam, numéro 1 de l’électromobilité en Europe

Les nouveaux défis des commissionnaires de transport

Siemens-Alstom. Les leçons d’un revers

Les pistes de Thierry Dallard pour abaisser les coûts du Grand Paris Express

Rennes chamboule tout avant l’arrivée de sa deuxième ligne de métro

Networking au féminin dans les transports

La révolution billettique