fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

10 Jan 2022

IA , intelligence artificielle

Dossiers > Quand l’intelligence artificielle s’invite dans les transports

Quand l’intelligence artificielle s’invite dans les transports

Champ d’expérimentation pour les opérateurs, l’intelligence artificielle transforme peu à peu leurs métiers, tout en augmentant la qualité de service et le sentiment de sûreté.

Il y a quelques années le big data faisait les gros titres de nos journaux. Aujourd’hui, c’est l’intelligence artificielle (IA) qui envahit notre univers médiatique. « L’intelligence artificielle existe depuis longtemps, acquiesce Arnaud Julien, directeur Innovation, Data et Digital chez Keolis. Mais depuis quelque temps, le sujet s’impose par l’explosion de la quantité de données, corrélées aux capacités de calcul en croissance et à la performance des algorithmes. »

Données, algorithme et puissance de calcul : trois ingrédients qui constituent le socle de l’IA. Que l’un d’entre eux manque, et celle-ci perd sa raison d’être : sa capacité à prédire une situation à partir de l’analyse de données récoltées.

En matière de transports publics, urbains ou ferroviaires, l’IA s’exprime dans de nombreux domaines : la sûreté (des personnes mais aussi du matériel), la maintenance prédictive, la gestion des flux, l’automatisation de la conduite, la lutte contre la fraude… et bien d’autres.

Si certains usages ne posent pas de problèmes juridiques, d’autres, en revanche, sont plus sensibles, notamment ceux qui questionnent le respect du droit à la vie privée. « Ce sont des enjeux importants, insiste Claude Faucher, délégué général de l’UTP. Nous sommes favorables au développement de l’...

Il vous reste 74% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Quand l’intelligence artificielle s’invite dans les transports dans le magazine VR&T n°655

DOSSIERS PrécédEnts

© Philippe Hérrissé

Des caméras pour remplacer les rétroviseurs

© rrice

MaaS La tentation de la norme

© Patrick Laval

Grands prix des régions 2022 – Les voyageurs placent le Centre-Val de Loire en haut du podium

© Henri Garat/VilledeParis

La nouvelle économie du vélo