fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

09 Mai 2012

Hyderabad , Inde , Keolis

Keolis, futur exploitant du métro automatique d’Hyderabad en Inde

Mis à jour le 23 mai 2017

Larsen et Toubro Metro Rail (L&T), leader indien dans le domaine de l’ingénierie et de la construction, vient de confier au groupe Keolis l’exploitation et la maintenance du futur métro d’Hyderabad, capitale de l’Etat de l’Andhra Pradesh en Inde. Le contrat d’une durée de 8 ans, reconductible 3 ans, générera un chiffre d’affaires cumulé de 300 millions d’euros. Ce futur métro aérien et entièrement automatique est conçu pour réduire la congestion urbaine de cette agglomération et apporter de nouvelles solutions de déplacements à ses 9 millions d’habitants. Sa fréquentation attendue est de l’ordre de 1,5 million de voyageurs par jour. Le réseau, d’une longueur de 71 km, sera constitué de 3 lignes jalonnées de 66 stations et desservi par 57 rames. La première section de 7 km devrait être achevée début 2015 au plus tard. Pendant la construction, Keolis, dont c’est la première implantation en Asie, apportera conseil et assistance, puis recrutera et formera le personnel qui exploitera et maintiendra le métro à partir de 2015.
 

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat