Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

29 Avr 2013

SNCF , Billettique , Régularité

TER : l’Aquitaine suspend des paiements à la SNCF pour retard de livraison

Mis à jour le 23 mai 2017

La région Aquitaine a décidé le 22 avril de suspendre ses paiements à la SNCF pour les retards de livraison des rames Régiolis (Alstom) et Regio2N (Bombardier) commandées. Soit quelque 43 millions d’euros qui devaient encore être payés cette année à la SNCF. « 8 Régiolis sur 22 et 2 Regio2N sur 24 devaient être livrés à partir de la mi-2013 pour être mis en service en fin d’année », rappelle le conseil régional dans un communiqué. Interrogée par l’AFP, la société Alstom a confirmé « un décalage dans la montée en cadence de production des trains, mais les points de départ et d’arrivée du planning sont inchangés, le premier train sera livré à la région Aquitaine le 4 juillet comme prévu au contrat ». De son côté, Bombardier a également reconnu des retards « de huit mois en moyenne », en évoquant « la complexité importante » de ces nouveaux trains « conçus sur mesure, selon les besoins ».

 

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat