fbpx

Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Mot de passe oublié

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Grande-Bretagne : Une automotrice alimentée par batteries

Mis à jour le 23 mai 2017

Pantographe levé ou baissé, cette rame automotrice électrique Class 379 transporte depuis un mois les voyageurs sur l’antenne reliant Manningtree, au nord-est de Londres, et Harwich, sur la mer du Nord… Prélevée sur le parc assurant la navette aéroportuaire Stansted Express, cette rame Electrostar, construite par Bombardier à Derby, a été équipée de batteries lithium-fer-magnésium, fixées sous le châssis d’une de ses quatre caisses, qui lui permettent d’assurer un service régulier en toute autonomie. Ce projet pilote a été officiellement présenté le 9 février par les membres du programme de recherche IPEMU (Independently Powered Electrical Multiple Unit, soit « automotrice électrique à alimentation autonome »), qui comprennent, outre le constructeur, Network Rail (gestionnaire du réseau ferré britannique, qui participe au financement), la direction ferroviaire du DfT (ministère des Transports), Valence Technology (batteries) et Abellio Greater Anglia (exploitant de la ligne). En principe, cette mise en œuvre de batteries, qui peuvent également stocker l’énergie de freinage, ouvre de nouvelles perspectives pour l’exploitation des lignes dont l’électrification n’est économiquement viable sans avoir pour autant recours à la traction thermique.

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat