fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

CarPostal testera des navettes autonomes à Sion

Mis à jour le 23 mai 2017

En partenariat avec la ville de Sion, le canton du Valais et l’EPFL, CarPostal Suisse testera des navettes autonomes à Sion. A partir du mois de décembre, deux navettes 100 % électriques circuleront à une vitesse maximale de 20 km/h. C'est dans le cadre de son laboratoire de la mobilité (Mobility Lab Sion-Valais) que l'exploitant réalise cette expérimentation de deux ans avec des véhicules du constructeur français Navya, pouvant accueillir neuf passagers. Pour l'heure en attente de leur autorisation de mise en circulation, les navettes, rouleront d'abord à vide sur circuit jusqu'au printemps 2016. Elles devraient ensuite embarquer des passagers dans le centre-ville.

« Grâce à des capteurs de dernière génération, le véhicule peut circuler au centimètre près et distinguer sur la route tous les types d’obstacles et la signalisation, de jour comme de nuit », précise le communiqué. Même si un accompagnant sera à bord, les véhicules n'ont ni volant ni frein, mais juste un bouton d'arrêt d'urgence. L'EPFL développe les méthodes pour intégrer les véhicules autonomes dans l'offre de transports collectifs en collaboration avec la start-up suisse BestMile qui a développé un logiciel qui surveille et contrôle les navettes.

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat