X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Forgot Password

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

19 000 embauches à la Deutsche Bahn pour augmenter l’offre

La compagnie ferroviaire allemande, Deutsche Bahn (DB), a annoncé une vague d’embauches inattendue avec une offre de 19 000 postes à pourvoir en 2018 dont 1 000 conducteurs de locomotives. Selon Claus Weselsky, le chef du syndicat des conducteurs de train (GDL), il manquerait actuellement 1 200 conducteurs de locomotive à la DB ce qui expliquerait de nombreuses annulations de trains, notamment de marchandises. La DB a expliqué son choix par une volonté de multiplier l’offre aux usagers mais aussi par la transition numérique. Richard Lutz, le président de la DB, avait annoncé au début de l’année sont objectif d’augmenter de 20 % le nombre de trains sur le réseau dans les prochaines années. Par ailleurs, la DB veut être en mesure de gérer numériquement au moins 10 % du trafic. « La circulation des trains en sera plus fiable et les trains seront plus ponctuels », a estimé Richard Lutz. Actuellement, la DB emploie 320 000 personnes dont près de 200 000 en Allemagne. Dans les cinq dernières années, la compagnie a embauché 60 000 personnes et a renouvelé ainsi un tiers de ses effectifs. La DB doit également anticiper un nombre important de départs à la retraite dans les prochaines années. Enfin, parmi les 19 000 offres, on trouve plus de 4 000 postes d’apprentis en alternance. Cofinancé par l’Etat et les entreprises, ce système clé du succès économique allemand permet à des jeunes de 16 à 17 ans d’alterner pendant trois ans la pratique (3 à 4 jours dans l’entreprise) et la théorie (2 à 3 jours sur les bancs de l’école). Elle permet surtout d’assurer la relève dans les ateliers et les bureaux alors que l’Allemagne connaît une grave pénurie de main-d’œuvre de personnels qualifiés. Christophe Bourdoiseau

L’accès à cet article est protégé

Cet article est payant ou réservé aux abonnés

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat

Signaler un problème