fbpx

Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Mot de passe oublié

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Eurostar reliera Londres à Amsterdam le 4 avril

© Patrick Laval

Mis à jour le 20 février 2018

La nouvelle était attendue depuis le début de la décennie. Désormais, Eurostar a officiellement donné la date du lancement de sa nouvelle relation à grande vitesse entre Londres et Amsterdam : ce sera le mercredi 4 avril. Proposés à partir de 40 euros l’aller simple, les billets sont mis en vente dès ce mardi 20 février.

Non seulement ces nouvelles relations offriront des temps de trajet de 3 heures 41 (Londres – Amsterdam) et de 3 heures 01 (Londres – Rotterdam), mais le temps de trajet entre Londres et Bruxelles sera raccourci de 17 minutes, tombant à 1 heure 48.

Eurostar rappelle qu’avec « plus de 4 millions de passagers voyageant chaque année par avion entre Londres et Amsterdam », ce marché est équivalent à celui entre Londres à Paris lors du lancement des trains à grande vitesse sur cette dernière relation en 1994. Au cours des 23 dernières années, rappelle Eurostar, « le marché du voyage entre Londres et Paris a plus que doublé, les clients optant toujours plus pour le train à grande vitesse par rapport à l’avion ».

Pour le transporteur, le marché entre Londres et les Pays-Bas a donc un potentiel « sans nul doute significatif ». Et c’est en partie pour ce marché qu’Eurostar a passé commande des nouvelles rames e320 à Siemens, les anciennes rames n’ayant pas été étudiées pour circuler sur le réseau ferré néerlandais – à grande comme à petite vitesse. Mais, de l’aveu d’Eurostar, les préparations en vue de la nouvelle relation ont été « longues », avec un vaste programme de tests sur le réseau néerlandais à grande vitesse et la construction des terminaux Eurostar à Amsterdam et Rotterdam.

La nouvelle desserte sans changement entre Londres et les Pays-Bas débute pourtant à petite échelle, avec deux trains par jour. De plus, alors que ces relations seront sans changement dans le sens de Londres à Rotterdam et Amsterdam, le voyage dans l’autre sens se fera « initialement » avec Thalys jusqu’à Bruxelles-Midi, où une correspondance et les contrôles de passeports et de sûreté auront lieu. Le temps de parcours total en sera rallongé de plus de 100 minutes (entre 4 heures 40 et 4 heures 49 d’Amsterdam à Londres).

Mais Eurostar est optimiste : « Cet arrêt est une mesure temporaire permettant aux gouvernements du Royaume-Uni et des Pays-Bas de conclure un accord concernant le contrôle des passeports au départ des Pays-Bas, de manière identique à ce qui existe sur les autres principales destinations Eurostar. Les gouvernements se sont engagés à mettre en place cet accord d’ici la fin de l’année 2019 afin de permettre aux passagers Eurostar de profiter d’un service direct dans les deux directions. »

Patrick Laval

1 réaction à cet article

  • Avatar

    Eurostar reliera Londres à Amsterdam le 4 avril

    Voilà une bonne nouvelle légèrement tempérée par le contre temps sur les accords internationaux pour autoriser les voyages directs vers le Royaume Uni? souhaitons un bon succés à cette initiative...

    0 réaction de membres à cette opinion
Accédez à l’espace débat