fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

21 Avr 2010

Grenade , Espagne , CAF , Tramway

Grenade confie la construction de ses tramways à CAF

Mis à jour le 23 mai 2017

La Junta d’Andalousie vient d’adjuger au constructeur ferroviaire espagnol CAF la fabrication de 13 « trains légers » pour le réseau de tramway de Grenade. Le marché s’élève à 44 millions d’euros. Les rames seront construites par CAF dans son usine de Linarès (province de Jaén), qui fut autrefois celle des voitures Santana. Comme à Séville, les tramways de Grenade auront un système de traction alimenté par des supercondensateurs, ce qui permettra de circuler sur des tronçons sans caténaire. La première ligne de tramway de Grenade devrait être mise en service en 2012. Avec ce contrat, CAF poursuit sa conquête des villes andalouses (Séville, Málaga, Cádiz) qu’avait entamée en février dernier, à son détriment, Alstom en emportant le marché du tramway de Jaén. D’autres villes d’Andalousie doivent lancer un concours pour construire leurs rames de tramway : Cordoue et Alméria.

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat