fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

17 Fév 2022

Renfe , SNCF , Elipsos

L’alliance Elipsos entre SNCF et Renfe sera rompue à la fin de l’année

Un TGV à Barcelone

© Patrick Laval

La SNCF a annoncé le 16 février qu’elle allait arrêter, à la fin de l’année, le partenariat qui la liait depuis 2013 à la Renfe via l’alliance Elipsos.

Cette coopération pour exploiter ensemble les lignes reliant la France à l’Espagne n’a jamais été rentable, selon la SNCF. Mais surtout, les deux compagnies apparaissent désormais avant tout comme des rivales depuis que la SNCF a lancé des TGV Ouigo à bas coûts sur le marché espagnol. De son côté, la Renfe ne cache pas son souhait de lancer des trains entre Paris et Lyon d’une part, et entre Paris et Londres d’autre part.

La SNCF entend poursuivre seule l’exploitation des TGV Paris-Barcelone à partir de 2023, a expliqué un porte-parole à l’AFP. La liaison pourrait être rentable sans la lourdeur imposée par la coopération actuelle (avec changement d’équipage à la frontière notamment), a-t-il ajouté.

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat