fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

26 Mai 2016

RATP

SUD-RATP rejoint le mouvement social

Mis à jour le 06 juin 2017

Le syndicat SUD-RATP appelle à son tour à la grève illimitée à partir du 10 juin, date d’ouverture de l’Euro de football, pour les salaires, contre la loi travail et la remise en cause de leur statut. Troisième syndicat des transports parisiens, SUD entend accroître la pression « suite à l’obstination du gouvernement », indique Franck Barrault, délégué central. Dans un communiqué, le syndicat estime avoir eu « un aperçu » de ce que pourrait donner la future loi « avec la pseudo négociation annuelle obligatoire 2016 durant laquelle, malgré plus de 400 millions d’euros de bénéfice, les agents de la RATP n’ont pu obtenir qu’un résultat sans appel: 0 euro d’augmentation ». Lors des négociations annuelles du 11 mars, la RATP a maintenu, pour la deuxième année consécutive, le gel de la valeur du point servant à calculer le salaire des agents (hors primes), malgré des « bénéfices records » (437 millions d’euros, en hausse de 47 %). SUD assure aussi que la direction entreprend de « remettre en cause » le statut du personnel RATP, pour le « revoir à la baisse, comme la loi Travail veut réduire à néant nos acquis sociaux ».

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat