fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

24 Jan 2023

Un incendie volontaire crée la pagaille en gare de Paris-Est 

Réparations après le sabotage qui a conduit à endommager les artères câbles à Vaires-sur-Marne

Mis à jour le 25 janvier 2023

Le trafic a dû être interrompu au départ et à l’arrivée de la gare de Paris-Est, le 24 janvier, après l’incendie de câbles électriques dans les installations du réseau ferroviaire à Vaires-sur-Marne. Survenus dans la nuit, vers 1 heure du matin, l’incendie a provoqué une panne du poste d’aiguillages de Vaires qui commande une grande partie des circulations de la gare parisienne. Toutefois, le trafic TER de la ligne 4 Paris – Troyes – Mulhouse, n’était pas impacté, pas plus que le RER E, ni la branche sud de la ligne P, vers Provins.
« L’acte de malveillance est avéré », indiquait dès le début de la matinée la SNCF sur une page de son site spécialement dédiée. « Un incendie volontaire sur des gaines de câbles d’alimentation électrique des installations de signalisation et d’aiguillage est à l’origine de l’interruption des circulations. Le diagnostic est toujours en cours. » 
Quelques heures plus tard, le ministre des Transports, Clément Beaune, qui s’est rendu à la gare de l’Est, précisait : « Une cinquantaine de câbles a été incendiée en deux points précis, ciblés, à quelques dizaines de mètres l’un de l’autre en Seine-et-Marne ». Le ministre a ensuite évoqué « une intention délibérée de nuire » et dénoncé « un acte de vandalisme odieux, scandaleux qui doit être condamné ». Commentant le dépôt de plainte de l’opérateur ferroviaire, le ministre a abondé dans ce sens. « La SNCF a eu raison de porter plainte, quand on met en cause le service public, c’est inacceptable ».
En fin de matinée, la SNCF annonçait que « les équipes SNCF Réseau [étaient] actuellement en cours d’intervention pour effectuer les réparations. Plus d’une vingtaine d’experts sont mobilisés, une équipe sur la partie électrique et une équipe sur l’identification des câbles endommagés à remplacer. »
Après des perturbations de circulations notamment sur l’axe TGV Paris-Strasbourg,le 25 janvier, la compagnie espérait une reprise normal du trafic, le 26 janvier. Le plan de transport devait être annoncé en début de soirée.
Yann Goubin 

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat