fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Intercités. CAF l’emporte face à Alstom

  • intercites-caf-c-sncf

    © SNCF-CAF-Avant Première

  • Intercités-CAF8-c-SNCF

    Image de synthèse du train Intercités proposé par CAF pour la SNCF.

  • Intercités-CAF7-c-SNCF

    Image de synthèse du train Intercités proposé par CAF pour la SNCF.

  • Intercités-CAF6-c-SNCF

  • Intercités-CAF5-c-SNCF

  • Intercités-CAF4-c-SNCF

  • Intercités-CAF2-c-SNCF

Mis à jour le 23 septembre 2019

Ce que l’on pressentait depuis un article publié mi-août par Mobilettre a été confirmé le 18 septembre par la SNCF : face à Alstom, seul autre candidat, le constructeur ferroviaire espagnol CAF et sa filiale française ont été déclarés attributaire pressentis pour l’appel d’offres des nouveaux trains Intercités à 200 km/h.

Ce marché, qui comprend une tranche ferme de 28 rames automotrices « de moyenne et longue distance », à laquelle s’ajoute « un maximum de 75 rames en tranches optionnelles ». Estimée autour de 700 millions d’euros, la tranche ferme est destinée aux lignes Paris – Clermont-Ferrand et Paris – Limoges – Toulouse, alors que 15 des rames en option « pourraient desservir l’axe Bordeaux – Marseille ». Les livraisons sont attendues à partir de 2023.

...

L'accès à la totalité de l'article ( 899 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Acheter à la carte

Cet article : 2€
par porte monnaie
ou par CB
J'achète l'article

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
de Ville-Rail-Transports
Je découvre les offres

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat