fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

05 Juin 2018

Algérie , Alstom , RATP Dev

Après Ouargla, Sétif a inauguré son tramway

© Tramways Algérie

Après Ouargla en mars, Sétif a inauguré en mai sa première ligne de tramway. Longue d’une quinzaine de kilomètres, la ligne de Sétif dessert 26 stations reliant les quartiers est, le centre-ville, le stade du 8 mai 1945, la gare routière, les deux pôles universitaires Ferhat Abbas I et II et le pôle universitaire El-Bez. L’Entreprise du métro d’Alger (EMA) avait attribué en mars 2014 à un groupement constitué des entreprises Yapi Merkezi et Alstom la réalisation clés en main de la ligne. Alstom a fourni le système de signalisation et télécommunication, le poste de commande centralisé, les équipements électriques, la billettique. Et les 26 rames Citadis, qui ont été assemblées par Cital, sa coentreprise algérienne, dans l’usine d’Annaba.

Deux mois avant, c’est Ouargla qui a ouvert sa ligne. Le tramway relie Ouargla à sa nouvelle ville en passant par le centre-ville et l’ensemble des universités, sur un tracé de 9,7 km comptant 16 stations. Alstom et Cital avaient remporté en septembre 2013 un contrat pour la fourniture d’un système tramway, incluant 23 tramways Citadis, la signalisation, les sous-stations de traction, les systèmes de télécommunication, d’aide à l’exploitation, des équipements de maintenance, ainsi que la billettique. Comme ceux de Sétif, les Citadis ont été assemblés par Cital à Annaba. Alstom avait auparavant fourni les systèmes de tramway intégrés des villes d’Alger, Oran, Constantine et Sidi Bel Abbès.

Les lignes d’Ouargla et de Sétif viennent s’ajouter aux réseaux déjà exploités par la Setram dans les quatre mêmes villes algériennes. RATP Dev est présent sur l’ensemble des projets de tramway du pays via une coentreprise algérienne, la Setram (Société d’exploitation des tramways), entre le Groupe Transtev (Transports terrestres de voyageurs) et l’EMA, d’une part et RATP Dev. La Setram a transporté 43,2 millions de voyageurs en 2017, exploite 87 kilomètres de ligne, 143 stations, emploie 3 277 collaborateurs dont 3 264 salariés locaux.

F. D.

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat