Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Le premier train à hydrogène est entré en service

Le 16 septembre, le train à hydrogène Coradia iLint d’Alstom est entré en service régulier sur le réseau Elbe-Weser des transports du Land de Basse-Saxe (LNVG), dans le nord de l’Allemagne. C’est dans ce Land que le Coradia iLint, premier matériel roulant ferroviaire au monde à mettre en œuvre une pile à combustible en service régulier, est fabriqué par Alstom dans son usine de Salzgitter.

Cette mise en service intervient deux jours avant l’ouverture du salon ferroviaire InnoTrans, dont la précédente édition avait vu la première présentation du Coradia iLint, il y a deux ans. Depuis, la concurrence a également travaillé sur la possibilité de faire circuler des trains sans émissions polluantes sur les lignes non électrifiées, comme Siemens et les Chemins de fer fédéraux autrichiens ÖBB ou Bombardier avec la troisième génération du Talent. Plus de détails dans les jours à venir !

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat