Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

15 Mar 2013

Un chemin de fer chinois entre Addis-Abeba et Djibouti

Mis à jour le 23 mai 2017

Aujourd’hui hors service, la célèbre ligne construite par les Français à l’époque coloniale entre Addis-Abeba, capitale de l’Ethiopie, et le port de Djibouti, sur la mer Rouge, devrait bientôt être remplacée par un chemin de fer électrifié de construction chinoise. La nouvelle ligne fera partie d’une série de huit corridors ferroviaires totalisant 4 744 km reliant le Kenya, le Sud-Soudan et le Soudan à Djibouti. Deux sociétés chinoises ont été choisies pour construire d’ici 2016 le tronçon entre Addis-Abeba et la frontière djiboutienne, chiffré à 2,8 milliards de dollars américains (2,15 milliards d’euros), alors que des entreprises turques et brésiliennes devraient construire les autres tronçons du futur réseau ferré éthiopien.

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat