fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

26 Août 2016

Ile-de-France , Paris , CDG Express

Le gouvernement réfléchit à une taxe dès l’an prochain pour financer CDG Express

Mis à jour le 06 juin 2017

Le gouvernement envisage une taxe d’un montant légèrement supérieur à un euro appliquée sur les billets d’avion des compagnies atterrissant ou décollant à l’aéroport de Roissy et qui pourrait s’appliquer dès 2017. Selon Les Echos du 25 août, le gouvernement pourrait en effet l’inscrire dans le collectif budgétaire de fin d’année. Elle rapporterait entre 35 et 40 millions d’euros annuels. Cette taxe évoquée de longue date permettrait de financer le projet de liaison ferrée directe CDG Express estimé à plus de 1,4 milliard d’euros.
Mais cette perspective suscite une levée de boucliers de la part des compagnies aériennes, dont Air France. Jean-Marc Janaillac qui en a pris les commandes en juillet vient d’adresser une lettre au Premier ministre pour s’opposer au financement de ce projet ferroviaire, estimant que « ce prélèvement alourdirait encore plus les charges déjà élevées qui pèsent sur la compétitivité du transport aérien français ».

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat