Un chemin de fer chinois entre Addis-Abeba et Djibouti

Aujourd’hui hors service, la célèbre ligne construite par les Français à l’époque coloniale entre Addis-Abeba, capitale de l’Ethiopie, et le port de Djibouti, sur la mer Rouge, devrait bientôt être remplacée par un chemin de fer électrifié de construction chinoise. La nouvelle ligne fera partie d’une série de huit corridors ferroviaires totalisant 4 744 km reliant le Kenya, le Sud-Soudan et le Soudan à Djibouti. Deux sociétés chinoises ont été choisies pour construire d’ici 2016 le tronçon entre Addis-Abeba et la frontière djiboutienne, chiffré à 2,8 milliards de dollars américains (2,15 milliards d’euros), alors que des entreprises turques et brésiliennes devraient construire les autres tronçons du futur réseau ferré éthiopien.

0 personne a trouvé cela intéressant
-A +AImprimer

Publier un nouveau commentaire