fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

06 Déc 2017

Dossiers > Palmarès des mobilités 2017 – Pass Or, Argent, bronze, Grand prix des villes moyennes > Pass de bronze / Bordeaux. La métamorphose réussie

Pass de bronze / Bordeaux. La métamorphose réussie

Article présent dans le dossier : Palmarès des mobilités 2017 – Pass Or, Argent, bronze, Grand prix des villes moyennes

Place de la Victoire Bordeaux tram

© Bordeaux Métropole

  Du bronze pour la deuxième année consécutive ! Bordeaux, dont l’offre de mobilité a été repensée globalement, en associant tous les modes de déplacements, a permis à ses habitants de se réapproprier la ville. Cette stratégie se double de grands aménagements piétons et cyclables.   La clochette du tram qui sillonne les rues de Bordeaux est devenue si familière que les citadins ont oublié les coups de klaxons furieux d’antan. La ville grise étouffait, polluée, embouteillée, recroquevillée sur elle-même. Si le tram, longtemps nommé désir, inauguré en 2003, a libéré en partie le centre de la voiture, tout en désenclavant les quartiers excentrés, il a rebattu les cartes du partage de l’espace public en faveur des transports en commun, des cyclistes et des piétons. Elargissement des trottoirs, plantation d’arbres, réorganisation du stationnement, création de stations VCub, la voiture a été priée de rétrocéder un peu de bitume. A cela s’est ajouté le pari audacieux d’Alain Juppé dès son arrivée en 1995 : rendre le fleuve aux habitants qui peuvent désormais se promener le long des quais, à pied ou en vélos. Résultat, Bordeaux respire. Les cyclistes sont de plus en plus nombreux à se réapproprier la ville : « Le vélo est le mode de déplacement qui progresse le plus rapidement : +11 % en 2016, une tendance largement supérieure à la moyenne française des grandes villes selon l’Union des Transports Publics »

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Palmarès des mobilités 2017 – Pass Or, Argent, bronze, Grand prix des villes moyennes dans le magazine VR&T n°606

DOSSIERS PrécédEnts

Train quai gare

Les nouveaux aventuriers du rail

Les grands chantiers 2023 du réseau ferroviaire

Le difficile avènement des zones à faibles émissions

Palmares 2022

31e Palmarès des mobilités