fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

13 Mar 2020

Stationnement , Streeteo , urbanisme , voirie

Dossiers > Stationnement, une réforme inaboutie > « Aujourd’hui à Paris, trois véhicules en stationnement sur quatre sont en règle »

« Aujourd’hui à Paris, trois véhicules en stationnement sur quatre sont en règle »

Article présent dans le dossier : Stationnement, une réforme inaboutie

Christophe Najdovski

Christophe Najdovski.

Christophe Najdovski, maire adjoint chargé des Transports et du Stationnement à la mairie de Paris.

Ville, Rail & Transports. Un an et demi après les faux contrôles de Streeteo, comment la Ville de Paris a revu ses relations contractuelles avec l'opérateur, la situation s'est-elle améliorée ?

Christophe Najdovski. Nous avons mis en œuvre l’une des réformes les plus importantes de cette mandature, celle du stationnement. Un changement de cette ampleur ne s'est pas fait sans difficultés, à Paris pas plus que dans d’autres villes. Certes, nous avons connu un démarrage difficile : le recrutement des agents a été complexe et les tribunaux en charge des habilitations ont eu à gérer beaucoup de demandes pour toutes les villes françaises qui ont du stationnement. Entraînant des sous-effectifs début 2018. Nous avons bien entendu porté plainte pour les fraudes constatées et avons travaillé très étroitement avec notre prestataire, exigeant qu'il se mette à niveau. Les pénalités prévues par le contrat ont été appliquées. Streeteo nous a présenté dès avril 2018 un plan d'action resserré pour améliorer la prestation, recruter, former et fidéliser son personnel. La situation s'est nettement améliorée et aujourd'hui le taux de recours est inférieur à 3 % des Forfait Post-Stationnement (les PV, ndlr), un taux inférieur aux contestations à l'époque où la préfecture de police opérait le contrô...

Il vous reste 86% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

DOSSIERS PrécédEnts

Panoramique des dômes

Les régions misent sur leurs trains touristiques

Europorte France

Spécial Fret et Logistique. Un plan vert sinon rien

IA

L’intelligence artificielle au service de la route

Tunnelier

Ile-de-France : La relance des grands chantiers