fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Russie : Alstom pourrait monter au capital de TMH

Mis à jour le 09 février 2018

Alstom négocie actuellement une augmentation de sa part dans son partenaire en Russie pour le matériel roulant et reste candidat pour assembler les trains pour la première ligne à grand vitesse russe, malgré les tensions entre Moscou et les Occidentaux.

La société fédérale des chemins de fer russes « RZD a évoqué la possibilité de vendre une participation de 25% de Transmacholding et Alstom est intéressée par une augmentation de sa part dans TMH », a déclaré Martin Vaujour, vice-président d’Alstom Transport en Russie, dans un entretien publié mardi par le site Gazeta.ru.

Alstom a fait son entrée sur le marché russe, en 2011, en achetant 25% de Transmacholding (TMH), numéro un russe de la construction ferroviaire.

RZD a décidé de confier la conception de la ligne Moscou et Kazan à un consortium chinois. Le contrat doit être signé lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg du 19 au 20 juin. Malgré tout, le responsable d’Alstom a souligné que participer à première ligne à grande vitesse en Russie, en projet actuellement entre Moscou et Kazan, serait « un grand honneur » pour le groupe.

 

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat