fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Essais concluants pour le développement du futur TER Hybride

Prototype du système de stockage d’énergie du TER Hybride au banc de test sur le site Alstom à Tarbes.

© Alstom

Mis à jour le 08 décembre 2020

Une étape clé a été franchie dans le développement du TER Hybride avec la validation des essais du stockage d’énergie destiné à ce train, un peu plus de deux ans après le lancement de ce projet par Alstom, en association avec la SNCF et les régions Centre-Val de Loire, Grand Est, Nouvelle Aquitaine et Occitanie. Objectif : remplacer la moitié des moteurs thermiques d’un Régiolis bimode par ces systèmes de stockage composés de batteries lithium-ion permettant de récupérer et stocker l’énergie de freinage pour la réutiliser en fonction des besoins. Les promoteurs du TER Hybride espèrent ainsi économiser 20 % de l’énergie consommée et de diminuer dans les mêmes proportions les émissions de gaz à effet de serre, tout en réduisant les coûts d’utilisation et de maintenance. La consommation de l’énergie stockée pourra être combinée à l’emploi des moteurs thermiques, ces derniers pouvant aussi être arrêtés lors de stationnements prolongés en gare. Enfin, les acteurs du projet ajoutent que le stockage d’énergie « contribuera au maintien des performances en cas de tension caténaire faible ». N’oublions pas que ce Régiolis hybride fonctionne également sous caténaire !

...

L'accès à la totalité de l'article ( 397 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Vous avez déjà un compte ?

Connectez-vous

S’abonner à

Ville, Rail & Transports

ou

Acheter à la carte

Porte-monnaie électronique
à partir de 20 €

Je découvre les offres

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat