fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

HS2 : les travaux de génie civil peuvent démarrer, malgré le Coronavirus

Après les travaux préparatoires (ici à l'emplacement de la future gare de Birmingham), place aux travaux de génie civil.

© HS2

Mis à jour le 08 septembre 2020

Le 15 avril, deux mois après la publication du rapport Oakervee et la décision du gouvernement britannique de poursuivre le projet de ligne à grande vitesse HS2, le ministère des Transports (DfT) a autorisé HS2 Ltd, l’entreprise chargée de piloter ce projet, de donner le feu vert au lancement des travaux de génie civil en dépit de la crise de Coronavirus. Quatre groupements étaient déjà sélectionnés pour ces travaux : SCS Railways (Skanska Construction UK, Costain et Strabag), Align (Bouygues Travaux Publics, Sir Robert McAlpine et VolkerFitzpatrick), EKFB (Eiffage Génie Civil, Kier, Ferrovial Agroman et BAM Nuttall) et BBV (Balfour Beatty et Vinci).

Les différentes entreprises devront suivre les directives de la Santé publique anglaise (Public Health England) concernant la distanciation sociale sur les chantiers de construction pendant l’épidémie de coronavirus, précise le communiqué du DfT.

Ces travaux de génie civil, qui concernent la phase 1 du projet de LGV entre Londres et la région de Birmingham (West Midlands), font suite à une étape de conception du projet et de travaux préparatoires sur les sites concernés (défrichages, démolitions, fouilles..).

P. L.

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat