Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Mot de passe oublié

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Montparnasse paralysée : cette fois, la SNCF n’y est pour rien…

Encore une fois, serait-on tenté de dire. Ce 27 juillet à la mi-journée, c’est la quatrième fois en un peu plus de deux ans que le trafic au départ et à l’arrivée de la gare de Paris-Montparnasse est totalement interrompu. Et pour le deuxième été consécutif, l’incident survient autour d’un des week-ends les plus « chauds » de l’année, celui à la césure entre juillet et août. Sauf que contrairement aux incidents de mai 2016, puis juillet et décembre 2017, l’origine de la perturbation n’est aucunement liée à la technique ferroviaire. En effet, elle est à chercher du côté d’un incendie qui s’est déclaré vers 11h30 au poste électrique Harcourt (225/63 kV) de RTE à Issy-les-Moulineaux, tout près des tours abritant les sièges de grandes entreprises (Accor, Bouygues Immobilier, Microsoft…), du périphérique… et des voies du RER C et du tram T2. Même si ces voies ne mènent pas à la gare Montparnasse, le trafic de et vers cette dernière a été arrêté faute d’électricité : « Des coupures liées à l’incendie sont en cours à la gare Montparnasse, à Vanves et Issy-les-Moulineaux » a alors annoncé RTE Ile-de-France-Normandie sur Twitter. Et si l’incendie a été maîtrisé en moins de deux heures, le trafic continue d’être perturbé à Montparnasse jusqu’en fin d’après-midi. « Les personnes qui peuvent reporter leur voyage, faites-le », a conseillé Alain Krakovitch lors d’une conférence de presse en début d’après-midi. Immanquablement, « il y aura des trains annulés », a souligné le directeur de SNCF Transilien. Ou déplacés : « la gare d’Austerlitz pourra accueillir et faire partir des TGV », comme l’été dernier. Toutefois, un trafic réduit a été rétabli à Montparnasse en milieu d’après-midi.

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat

Signaler un problème