fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

31 Mar 2022

Railcoop retarde encore le lancement de ses trains entre Bordeaux et Lyon

Railcoop

Railcoop a annoncé hier un nouveau report pour le lancement de sa liaison ferroviaire entre Bordeaux et Lyon jusqu’alors prévu pour la fin de l’année. La coopérative, qui ne précise pas de date, prévoyait dans un premier temps un démarrage en juin 2022, avant de le repousser au 11 décembre 2022. Elle expliquait alors que SNCF Réseau n’avait pas pu lui assurer les sillons demandés.

Cette fois-ci la cause vient du retard de la finalisation du plan de financement des banques et des investisseurs, ainsi qu’un manque de disponibilités des rames, explique-t-elle dans un communiqué. La compagnie, basée à Figeac (Lot) dit avoir levé près de 7 millions d’euros en fonds propres auprès de 12 000 sociétaires physiques, de 200 entreprises ainsi que d’une trentaine de collectivités locales. Elle souhaite faire rouler deux allers-retours par jour entre Bordeaux, Périgueux, Limoges, Montluçon, Roanne et Lyon en 7h30 environ, en relançant une liaison transversale abandonnée par la SNCF.

Railcoop fait déjà rouler, depuis novembre dernier, des trains de fret entre Viviez-Decazeville dans l’Aveyron à Saint-Jory en Haute-Garonne.

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat