fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

29 Fév 2016

Tunnel du Gothard

Les Suisses disent « oui » au doublement du tunnel routier du Gothard

Mis à jour le 23 mai 2017

Lorsque l’on évoque le projet de tunnel du Gothard, on pense, hors de Suisse, à l’inauguration du nouveau tunnel de base ferroviaire, prévue en juin. Mais c’est un autre projet class=”western” style=”margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;”>
qui a mobilisé les électeurs suisses le 28 février, à l’occasion d’une votation populaire : le doublement du tunnel routier du Gothard (17 km). Un doublement que les Suisses ont nettement accepté ce dimanche  : 57 % contre 43 %. Le tunnel routier, ouvert en 1980, doit faire l’objet d’une réfection complète et devra être fermé au trafic pendant la durée des travaux. Afin que cette fermeture n’interrompe pas la liaison routière entre le nord et le sud des Alpes, le Conseil fédéral et le parlement suisse ont décidé de construire un second tube parallèle au tunnel existant avant de le rénover. Pour le Conseil fédéral et le parlement, qui recommandaient de voter « oui », ce doublement présente en outre des avantages pour la sécurité routière (tubes à sens unique) et, à long terme, facilite de nouvelles réfections. Rappelons qu’un incendie a fait 11 morts dans le tunnel routier en octobre 2001, du fait d'une collision frontale entre camions.

...

L'accès à la totalité de l'article ( 276 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Vous avez déjà un compte ?

Connectez-vous

S’abonner à

Ville, Rail & Transports

ou

Acheter à la carte

Porte-monnaie électronique
à partir de 20 €

Je découvre les offres

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat