fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

13 Fév 2018

Flixbus , Cars Macron

Flixbus vise la rentabilité cette année en France

© Flixbus

Mis à jour le 14 février 2018

Lancé il y a tout juste cinq ans en Allemagne, Flixbus étend ses ramifications. D’une part, en Europe où l’opérateur de cars compte poursuivre son développement notamment en Europe de l’Est, d’autre part en franchissant l’Atlantique puisqu’il s’apprête à faire circuler cet été ses premiers cars en Californie.

En France, où il s’est lancé dès l’ouverture du marché à la rentrée 2015, l’opérateur de cars dresse un bilan très satisfaisant : les objectifs de croissance ont été atteints en 2017, que ce soit en termes de croissance de trafic ou d’offre, assure Yvan Lefranc-Morin, le directeur général de Flixbus France. La compagnie a transporté 5,2 millions de passagers en France (dont deux tiers de passagers « domestiques » et un tiers de passagers partant ou arrivant sur un marché extérieur), en hausse de 60 % comparé à 2016.
Le nombre de dessertes a fait un bond de 50 % avec 180 points desservis. « Nous sommes passés de 50 à 90 lignes. Fin 2017, il y avait un quasi-équilibre entre les lignes passant par Paris et les lignes Province – Province, poursuit Yvan Lefranc-Morin. Nous sommes désormais en train de cibler les villes plus petites », ajoute-t-il.

...

L'accès à la totalité de l'article ( 482 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Vous avez déjà un compte ?

Connectez-vous

S’abonner à

Ville, Rail & Transports

ou

Acheter à la carte

Porte-monnaie électronique
à partir de 20 €

Je découvre les offres

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat